dimanche 22 septembre 2013

et Dieu créa le mixeur plongeant...

Et Dieu créa le mixeur plongeant.


Comment ça Dieu?
 Non, non désolée ce n'est pas Dieu l'inventeur du mixeur plongeant mais Monsieur Perrinjaquet, Roger de son prénom, inventeur en 1950 d'un tout nouvel appareil ménager portatif qu'il baptisa du doux nom de BAMIX® contraction des verbes Battre et Mixer.

Monsieur Perrinjaquet vous êtes un héros et des générations de cuisiniers vous doivent une reconnaissance éternelle.
Surtout moi! d'ailleurs je songe à vous élever un autel entre mon grille pain et mon minuteur tête de cochon.

Sans vous ma famille aurait sans doute vécu des famines dominicales.
Tenez, pas plus tard que cet après midi nous avons frisé la catastrophe. Imaginez: l'idée d'une envie soudaine de gaufres fut inopinément émise par un des mes deux gloutons préférés vers 15h. 
En bonne mère attentionnée, bien entendu, je me précipitai dans mon laboratoire de cuisine aux fins de répondre à cette demande.

 Ok un peu flemmarde et un peu beaucoup intéressée aussi. Qui dit gaufres à quatre heures dit deuxtomates-unyaourt pour le dîner parce que quand ils auront fini d'ingurgiter 15 gaufres chacun je devrais être assez peinarde pour le reste de la soirée. Sans compter qu'en plus ils vont se les faire cuire eux même les gaufres: Appareil chaud à dispo, pâte à gaufre dans le saladier, louche dans le dit saladier et roule ma poule.

je me dévouai donc, charitablement, pour réaliser avec amour une délicieuse pâte à gaufre, posai, pour ce faire, devant moi mon livre culinaire préféré* ouvert à la page 58 et suivis à la lettre la recette:

Dans un saladier mélanger 250 de farine, 2 càc de levure chimique, 1 càc et demi de sel et 40cl de lait jusqu'à ce que le mélange soit lisse.
Faire fondre 75g de beurre dans 40 cl de lait, incorporer au contenu du saladier. Ajouter 4 oeufs de poule élevée en plein air ( toujours!!)
Si vous n'ajoutez pas d'autres ingrédients ( sucre, citron, cardamone, myrtilles ou safran) laisser reposer 30 minutes.

Hélas, et bien que mes talents de pâtissière ne puissent être remis en cause ( hem hem), à l'étape une la préparation s’avéra récalcitrante, elle refusa de prendre la consistance voulue, elle grumela.
C'est là que vous intervîntes. Vous et votre invention, avec célérité et efficacité, vous sauvâtes ma famille. 
Un simple plongé mixé vroumitant et le mélange fut remis dans le droit chemin. 

 Sans votre prouesse de technologie ménagère mon dimanche soir était bel et bien fichu. Je n'ose penser à l'énergie qu'il m'aurait fallu dépenser pour battre au fouet à main cette préparation qui partait en cacahuète et à celle qu'il m'aurait fallu ensuite pour préparer un vrai repas faute de goûter gargantuesque.

 Le descendant de votre appareil est le seul que j'estime indispensable dans ma cuisine. Nul besoin d'une grosse machine, d'un kitchen truc encombrant. 
Je préfère de loin votre invention si discrète et si utile. Potages, smoothies, gaspacho, daïquiri... rien ne lui résiste. Même si je dois vous avouer monsieur que mon fidèle serviteur plongeant n'est pas un vrai Suisse mais un vulgaire Moulinex.
 J'ai lu quelque part que la Suisse s’apprêtait à fêter les 60 ans du Bamix. Une fierté nationale! Ceci dit vous devez l'avoir un peu mauvaise de ne pas avoir trouvé d'investisseur avant 1954 et d'avoir été dans l'obligation de vendre votre brevet à cette entreprise visionnaire certes mais qui, il faut bien le dire, s'est gavée et fait des ouilles en or sur votre dos.
Alors moi à partir d'aujourd'hui, je vous promets d'appeler désormais mon mixeur le Perrinjaquet.

Monsieur Roger Perrinjaquet je vous vénère et ma famille vous remercie.



*un dimanche à la campagne de Leila Lindholm, j'adore ce bouquin, tout est beau et bon dedans, des photos magnifiques, une ambiance gourmande et douce, un grain de papier généreux comme les recettes de pains couronne, de semifredo, de pies ou de pancakes. 


10 commentaires:

  1. Réponses
    1. tu connaissais le bamix toi? 240€ la bête j'ai toujours du mal à comprendre qu'on puisse claquer une fortune dans ces trucs là même si un bon perrinjaquet est un truc à avoir absolument dans ses tiroirs de cuisine ;)

      Supprimer
  2. des années que j'ai pas mangé de gaufres(j'ai pas d'appareil !). Ah oui, le mixeur plongeant est une belle invention !
    Djahann

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mets le gaufrier sur ta wishlist de Noël ;) chez nous le dimanche c'est tres souvent gaufres ou crêpes ou pancakes :)

      Supprimer
  3. moi c'est le dieu du micro onde que je vénère... Monsieur Wave?
    Mais sinon, l'homme a fait des gaufres ce matin! Avec un truc comme le tien je suppose... c'était bon! Du coup mon 8 ans m'a demandé: tu saurais faire aussi? "NON!"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. mais si, tu saurais! si moi j'y arrive tu y arrives aussi ;) et tu remarqueras que chez moi ils font tout seul

      Supprimer
  4. Réponses
    1. et dire que je suis au régime... normalement ;)

      Supprimer
  5. Moi j'ai un faux bamix (je connaissais pas), non moi je suis pauvre ! j'ai un mixer plongeant philips : j'adore ! pas de vaisselle : oui on plonge le mixer dans la casserole ou le saladier c'est tout, tandis qu'un robot machin truc : il y a du nettoyage après, trop de nettoyage !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. exactement! tu n'as pas de vrai Bamix mais tu as un vrai perrinjaquet, na! ;)

      Supprimer

un petit mot? Noubliez pas de cocher M'informer pour recevoir les réponses à vos commentaires.